Partagez | 
 

 Les PNJ des camps

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Auteur
Message
Invité
Invité
MessageSujet: Les PNJ des camps    Lun 12 Oct - 11:56


LES PNJS
dirigeants des camps



Anthony Moore

(47 ans)

Le général Anthony Moore est le dirigeant de l'opération Emerald Freedom. Il a passé sa vie dans le corps armé et est plus que réputé pour ses nerfs d'acier et son pragmatisme à toute épreuve. Si une mission doit se réussir, peu importe le nombre de pertes matérielles et humaines, il mènera cette mission à terme sans prendre le temps d'hésiter sur quoi que ce soit. Dès l'instant où la loi martiale est mise en place, Moore, général deux étoiles, organise donc la création d'un camp avec pour QG la Garfield High School. Tenace, froid et parfois même cruel, il impose le respect dès l'instant où il se rend quelque part. Charismatique et manipulateur, il sait comment parler à ses troupes et comment faire en sorte que ces dernières lui soient fidèles. En revanche, il n'a pas la même compréhension pour ses soldats que pour les civils. Pour lui, les civils devraient être reconnaissants de ce que fait l'armée pour eux par le biais de cette loi martiale. De ce fait, il privilégie davantage les rations et le confort de ses hommes pour les maintenir dynamiques en permanence et les civils n'ont qu'à se contenter de ce qu'il accepte de leur donner.

Miles Purcell

(44 ans)


Le colonel Miles Purcell est un homme de terrain. D'abord jeune recrue, il passe la plus grande partie de sa vie en Afghanistan et en Irak, après avoir suivi l'entraînement intensif du SEAL. Réputé pour être un excellent sniper, il a sauvé la vie de plusieurs frères d'armes et est réputé pour sa patience et son intelligence. Alors que l'épidémie démarre à peine, il est rapatrié à Seattle, sa ville d'origine, afin de travailler sous le commandement d'Anthony Moore qui l'a tout de suite affecté au Century Link Field afin qu'il puisse en assurer la direction. Immédiatement, Miles y a ramené sa femme et ses deux enfants et s'occupe des réfugiés avec le plus grand soin. Il n'est pas toujours d'accord avec la façon de faire de Moore mais se garde bien de le dire. Prévenant et apaisant, il fait en sorte de garder ses hommes motivés, et il tente d'apaiser les angoisses des civils du mieux qu'il peut, à savoir avec les maigres moyens dont il dispose. Malgré le fait que Seattle semble désertée, il tente d'envoyer des patrouilles en hélicoptère dans l'espoir de retrouver quelques survivants cloîtrés quelque part. Sans grand succès.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les PNJ des camps    Lun 12 Oct - 12:08


LES PNJS
les civils de CenturyLink



Lara Abberline

(30 ans)

Ex mannequin, Lara a rencontré Rose alors qu'elle venait d'emménager à Seattle et depuis, les deux amies ne se sont plus quittées. Séduisante et manipulatrice, elle n'a jamais hésité à utiliser ses charmes quand elle cherche à obtenir quelque chose. Maligne et débrouillarde, elle a insisté pour que Rose la suive en direction du camp de réfugiés de Century. Depuis, les deux amies veillent l'une sur l'autre, espérant que les choses finiront par s'arranger.


Norman Warren

(7 ans)

Norman a beau n'avoir que 7 ans, il est parfaitement conscient que quelque chose dans Seattle ne tourne pas rond du tout. Né à Phoenix, il a mal vécu le déménagement à Seattle, tout en comprenant que le problème ne venait pas de lui. Intelligent et observateur, il parle couramment l'anglais et l'espagnol de par l'éducation de ses parents. Depuis qu'ils ont quitté leur appartement, il espère revoir rapidement son père. On ne lui dit pas tout, mais il a rapidement compris que plus vite son père se retrouverait à ses côtés, mieux ce serait. Habile et vif d'esprit, il est toujours prêt à aider au niveau de ses capacités pour ne pas passer pour un poids mort.  


Daryl Cooper

(37 ans)

Daryl est un homme plutôt simple en réalité. Ou en tout cas, il est tout à fait capable de se satisfaire d'une vie simple. Ce qu'il aurait pu apprécier avec une petite femme et une petite fille, mais qu'il n'a pas obtenu. A la place, Daryl a rencontré Sally, il en est tombé amoureux, et elle lui a montré sa facette de femme harpie et vénale courant après l'argent. Après quelques années d'un mariage plutôt médiocre, il s'engage sur un divorce où il se retrouve déplumé mais toujours amoureux de son ex-femme, et complètement dingue de sa petite fille. A la mort de ses parents dans un accident de voiture, il reprend contact avec sa petite sœur Hope, et lui demande de revenir vivre à Seattle. Entre temps, les zombies s'emparent des rues, et il fait en sorte d'amener Sally et Emily en sécurité à Centuryfield, en demandant à Hope de les rejoindre. Il oublie « malheureusement » le conjoint et mari de Sally sur la route qui se fait dévorer. C'est dommage...


Sally Mc Adams

(34 ans)

Sally a bien des qualités, et l'une des principales, c'est qu'elle est intelligente. Elle a toujours su mettre à profil ce fait. Bon, elle a mal joué son coup quand elle a épousé Daryl, pensant pouvoir le porter plus haut, attendant toujours mieux de lui, sans pouvoir l'obtenir. Après un mariage un peu ennuyeux, elle quitte le domicile conjugal pour se rendre chez Frederick, son nouveau petit ami très riche, avec sa fille Emily. Elles y passent de belles années toutes les deux, à profiter du porte monnaie de Frederick, jusqu'à ce que l'apocalypse éclate et que le statut social de son conjoint ne lui serve plus à rien. Pour le coup, la débrouillardise de Daryl leur sauve la mise, et elles sont conduites en sécurité dans une safe zone, laissant Frederick sur le carreau... avec des zombies.


Emily Cooper

(7 ans)

Emily est la fille de Daryl et Sally, issue d'un premier mariage donc. Née un 8 novembre, elle grandit au sein d'une famille qui l'aime. Son père est un papa gâteau, et sa mère, bien que plus sèche, s'occupe bien d'elle. Quand ses parents divorcent, elle se retrouve par défaut avec sa mère, même si elle ne s'épanouit pas forcément, son père lui manque souvent, et ils partagent des moments de complicité dès qu'ils le peuvent. Bonne élève, elle ne s'entend pas forcément avec le nouveau mari de sa mère, mais reste silencieuse pour supporter. C'est une fillette qui s'adapte comme elle le peut, se refusant à causer du trouble ou du tort pour inquiéter ses proches. Quand ses grands parents décèdent brutalement, sa mère la retire de sa classe et la confie une semaine à son père et sa tante pour qu'elle passe du temps en famille. Puis dans la foulée, les choses changent. Elle désire venir vivre chez Daryl au grand désespoir de sa mère, sauf que tout se bouscule. En plein déménagement, l'apocalypse éclate, et son père l'amène elle et Sally en sécurité, sans Frederick. Tant pis.


Nom & Prénom

(ÂGE)

HISTOIRE
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les PNJ des camps    Jeu 15 Oct - 15:08


LES PNJS
les civils d'Emerald Freedom



Catherine O'Connell

(4 ans)

Catherine est née le 21 mai 2011 et est une petite fille très vive d'esprit et curieuse de tout. Contrairement à sa grande sœur, elle n'est pas timide pour deux sous et n'hésite pas à dire ce qu'elle pense. Elle a tendance à avoir envie de se mêler de tout, de tout connaître, et même à faire des bêtises pour ça. Éveillée et fière, elle a un petit côté intrépide que beaucoup apprécient chez elle, même si ça donne l'impression qu'elle est hyperactive. En fait, les deux fillettes s'équilibrent et se complètent d'elles-mêmes, ce qui les rend complémentaires.


Jane O'Connell

(5 ans)

Jane est née le 15 août 2010. C'est une fille plus sage que sa cadette, et très prudente. Érudite dans le genre, elle est plutôt du genre à se perdre dans des livres pour en apprendre le plus. Elle a besoin d'assurance et de visibilité avant de se lancer dans quelque chose, n'hésite pas à poser des tas de questions pour bien cerner toutes les facettes d'un problème. Bien que jeune, elle fait tout pour se rendre utile et se voudrait plus adulte qu'elle ne l'est en réalité. Elle est même plutôt craintive sur les bords, et assez réservée.



Valeria

(36 ans)

Mère célibataire et avocate, Valeria est le genre de personne qui ne se laisse pas marcher sur les pieds. Avec son fort caractère et sa manie d'avoir toujours raison, elle est vue comme une des personnes fortes du groupe vers qui l'on hésite pas à se reposer en cas de coup dur. Malgré son caractère de feu, Valeria n'en reste pas moins une jeune femme compréhensive et à l'écoute des autres. Elle essaie de garder la tête haute du mieux qu'elle peut dans cette épidémie, autant pour les gens qui l'entourent que pour son fils.


David

(10 ans)

Il est le fils de Valeria, et tout comme sa mère, a un sacré caractère malgré son jeune âge. Un brin tête brûlée et colérique, il a tendance à mal gérer le fait de se retrouver enfermé dans un camp de militaires sans comprendre pourquoi il a atterrit ici. Il reproche souvent à sa mère de le traiter comme un enfant plutôt qu'un adulte, il a souvent tendance à oublier son jeune âge, ce qui lui attire parfois les foudres de certaines personnes avec qui il se montre borné et têtu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
MessageSujet: Re: Les PNJ des camps    Jeu 15 Oct - 15:10


LES PNJS
les solitaires



Ana-Lucia Mendoza

(27 ans)

Ana Lucia est la petite soeur de Carmen. Très proche de cette dernière, elle l'a suivie dès l'instant ou son aînée lui a parlé de quitter leurs appartements respectifs pour s'éloigner du danger du centre ville de Seattle. Malgré leurs ressemblances physiques, elles sont différentes sur bien des points. Ana Lucia est souriante, sociable, et n'hésite jamais à filer un coup de main à ceux qui en ont besoin. L'épidémie ne lui a pas retiré son sourire et son positivisme, malgré le fait qu'elle s'inquiète pour leur petite soeur Lex vivant à New York, de qui elles sont sans nouvelles....


Joseph "Joey" Harris

(38 ans)

Joey est né à Phoenix et y a passé sa vie entière. Il a grandi dans une famille avec un père violent qui s'en prenait à sa femme, et dès qu'il a eu l'âge de comprendre ce que ça impliquait, il a toujours tout fait pour prendre les coups à la place de sa mère et de sa grande sœur. Défiant l'autorité, Joey a toujours eu du mal à se faire aux ordres comme à obéir. Ça lui a valu bien des ennuis, autant avec ses enseignants qu'avec la police. Alors qu'il n'a même pas quinze ans, sa grande sœur meurt dans un accident de voiture, et c'est à partir de là qu'il perd pied. D'une personnalité torturée et rendue violente, il commence à avoir la force nécessaire pour s'opposer réellement à son père et un soir manque de le tuer. Il est mis à la porte par ce dernier et sa mère ne s'y oppose pas. Alors qu'il n'a même pas seize ans, il se sent abandonné et surtout trahi par la seule personne qu'il lui reste et qu'il aime. Et étrangement, il se fait recueillir par un gang de motards malfamés et son chef, Graam, qui lui permet de survivre et de se mettre bien durant quelques temps. Incapable de se caser, souvent puérile mais pourtant fiable pour ceux qu'il considère comme sa propre famille, Joey brûle la vie par les deux bouts. Quand l'Apocalypse éclate, il s'enfuit avec Gary, son meilleur ami, et Max en direction de Seattle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 08/10/2015
Localisation : Gotham City
MessageSujet: Re: Les PNJ des camps    Mer 28 Oct - 20:38


LES PNJS
Les militaires de CenturyLink

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Kyle Grass

Command Master Chief Petty Officer
Us Navy

Âgé de 47 ans, ce Maître de l'US Navy a eu une carrière militaire exemplaire. Enrôlé à 18 ans, il a passé la majeure partie de sa vie en mer, à servir sur différents bâtiments. Le plus fameux et celui sur lequel il servait au moment de l'épidémie est sans conteste l'USS Nimitz, ce gigantesque porte-avion nucléaire, l'un des plus grands navires de guerre du monde, basé à Kitsap, qui a dû amener à lui seul la création d'une nouvelle classe de porte-avion : la classe Nimitz. Ses années de service ne l'ont tout de même pas empêché de fonder une famille, résidant elle aussi à la base Kitsap. Père de deux garçons, il leur a inculqué du mieux possible les valeurs qu'il se chargeait, chaque jour, de faire respecter à bord des bâtiments sur lesquels il a servi : respect, honneur discipline. Lorsque l'épidémie s'est manifestée, il a fait partie des nombreux membres de l'US Navy à être déployé dans Seattle pour sécuriser la ville. Au sein de CenturyLink, il est un proche conseiller du Colonel Purcell, un ami de longue date.
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Iris Hudson

Petty Officer, Second Class
Us Navy

Cette jeune femme de 26 ans, récemment promue Maître de seconde classe, est issue d'une famille ayant une longue tradition dans les forces armées des États-Unis. Militaire avant tout, c'est une fonceuse qui ne perd jamais de vue ses objectifs. Pourtant, bien qu'évoluant dans un milieu très masculin, Iris a su garder sa douceur et son calme. C'est une force tranquille, toujours à l'écoute des autres, notamment des civils en raison de la situation. Ce qui surprend chez elle, c'est que malgré le pragmatisme requis pour son travail, elle est irrémédiablement utopiste. C'était le genre de personne à croire que la paix dans le monde pouvait arriver avec son aide. Maintenant que l'épidémie est installée depuis quelques temps, elle pense vraiment qu'il est possible de trouver un remède pour sortir tout le monde et que les choses redeviennent comme avant. 
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Brett Parker

First Lieutenant
US Army

Voici un homme que vous ne croiserez que rarement au sein de Century. Pourtant c'est sans doute l'une des personnes les plus importantes du camp et est directement responsable d'une grande partie de la sécurité de CenturyLink. En effet, le Lieutenant Parker, 35 ans, est à la tête des équipes de tireurs d'élite postées sur les toits du stadium. Si les infectés ne s'approchent que rarement de l'enceinte du camp, c'est lui et ses hommes qu'il faut remercier. Dur mais réglo, il parvient sans mal à tirer le meilleur de ses hommes. C'est un type pour qui le plaisir vient après le travail. Et ces derniers temps, son travail ne s'arrête jamais.
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Shawn Garrett

Seaman
Us Navy

Il y a des jours comme ça où le matelot première classe Garrett se demande encore ce qu'il fout dans tout ce merdier. Lui qui venait à peine de finir ses classes et d'être affecté à la base de Kitsap, le voilà plongé en plein cœur du chaos. C'est pourtant ce pour quoi il avait signé dans la Navy. Il voulait servir. Mais il ne s'attendait pas à ce que les premiers ennemis qu'il doive affronter, ce soient les citoyens de cette nation qu'il avait juré de défendre. L'inquiétude et la peur se lisent souvent dans ses yeux et même s'il tente souvent de donner le change, il ne peut s'empêcher de penser à sa mère et à sa jeune sœur, habitant toutes deux à Olympia. Si seulement il avait pu être déployé là-bas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 08/10/2015
Localisation : Gotham City
MessageSujet: Re: Les PNJ des camps    Mer 28 Oct - 20:55


LES PNJS
Les militaires d'Emerald Freedom

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Jim Vaughn

Private First Class
US Army

Durant son adolescence le Première Classe Jim Vaughn était un vrai petit merdeux. Et à vrai dire, ça n'a beaucoup changé avec les quelques années qu'il a pris au compteur. Insupportable avec ses parents, il a été envoyé à l'école militaire à 16 ans et s'est révélé dans ce milieu. Il est en effet très doué pour suivre les ordres et mais n'allez pas croire que ça l'a calmé pour autant. Jim reste un sale con, un petit rigolo qui pense que son statut de militaire et l'enseignement qu'il a reçu le placent au-dessus du reste de la population. De ce fait, il estime que les civils sont une véritable nuisance et que les militaires d'Emerald seraient bien mieux lotis sans leur présence. D'après lui, ils sont la cause de tout leurs maux.
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Juan Castillo

Gunnery Sergeant
US Army

Originaire d'un quartier difficile dans la banlieue de San Francisco, ce latino de 35 ans a vu l'US Army comme une chance de rentrer dans le droit chemin. C'est pour son père qu'il a intégré l'armée, pour lui prouver qu'il pouvait être autre chose qu'un petit malfrat rusé. Au final, ça lui a plu et il en a fait une véritable carrière. D'un naturel colérique et grande gueule, le rang de sergent lui va à merveille. Juan adore gueuler sur les nouvelles recrues et leur en faire voir de toutes les couleurs. Depuis peu, c'est sur les civils d'Emerald qu'il hurle. Tant qu'à devoir protéger leurs petits culs incapables, autant qu'ils apprennent à ne pas se mettre dans leurs pattes à lui et ses petits copains.
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Clive Fitzgerald

Corporal
US Marine Corps

Le Général Moore a beau mener la vie dure aux civils pour privilégier la sécurité de ses hommes, tous à Emerald Freedom ne pensent pas comme lui. Le Caporal Clive Fitzgerald, 35 ans, originaire du Wyoming, est de ceux là. D'après lui, même si les militaires risquent beaucoup pour les protéger, les tensions au sein du camp sont contre-productives. C'est pourquoi il fait son possible pour se montrer à l'écoute des civils et se montre beaucoup plus diplomate que certains de ses camarades. Excellent soldat à la carrière exemplaire, il reste toutefois très respectueux de la chaîne de commandement et suit les ordres du général comme tout le monde. C'est un homme partagé, conciliant difficilement sa mission et sa sympathie à l'égard des réfugiés.
[Seuls les administrateurs ont le droit de voir cette image]

Frederic Bateson

Hospital Corpsman First Class
Us Navy

Surnommé le "Doc", comme à peu près n'importe quel membre du corps hospitalier, il est l'un des médecins militaires d'Emerald Freedom. C'est un type plutôt jovial, bon vivant malgré toutes les atrocités qu'il a pu voir pendant ses multiples services en Irak. C'est le genre de types a toujours avoir une anecdote ou une blague à raconter ce qui fait qu'il est très apprécié du reste des hommes du général. Sociable, Frederic a le contact facile, ce qui aide plutôt bien vu qu'il est l'un de ceux à ausculter les nouveaux arrivants avant leur admission dans le camp. Malgré cela, la question des civils, lui, il s'en fout un peu à vrai dire. D'après lui, si ils ne sont pas contents d'être nourris, logés et protégés, ils peuvent toujours tenter leur chance à l'extérieur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar
Messages : 66
Date d'inscription : 08/10/2015
Localisation : Gotham City
MessageSujet: Re: Les PNJ des camps    Sam 31 Oct - 18:37

Posté
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Les PNJ des camps    

Revenir en haut Aller en bas
 
Les PNJ des camps
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» base camp dangereux en montagne !!?
» Clochette ;; Let me introduce my Lipstick Jungle*
» nom du forum
» Localisation sur la carte
» Réalisation d'un Itinéraire sous Base Camp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
forumdesigntwd :: Maintenance reboot-
Sauter vers: